Le Grand Froid, un marché qui reste solide en 2016

Dans un contexte difficile pour l’ensemble de l’alimentaire, le secteur présente une certaine solidité de marché.
Avec un marché pesant 9 milliards d’euros, les produits surgelés résistent.

Retour sur les chiffres.

2016 marque une année délicate pour le rayon. L’été médiocre 2016 a entraîné une baisse de la consommation de glaces (marché ‘météosensible’ par excellence), et en conséquence a provoqué une baisse de la fréquentation du rayon Grand Froid .
Le Grand Froid reste solide sur ses fondamentaux : le panier moyen des ménages (soit 98,6% de foyers acheteurs), est de 223€ par famille en 2016 et constitue le second budget après la crèmerie dans le Frais Libre Service.
Le marché global est estimé à 9 milliards d’euros de chiffres d’affaires (-0,7% vs 2015) et 2 millions de tonnes (-1,3% vs 2015). Les volumes relatifs sont équivalents entre le Domicile et le Hors Domicile (autour d’un million de tonnes chacun). Cependant, en valeur la part du Domicile représente 60% de la valeur globale.
Estimations Les EGS/SYNDIGEL

Des circuits de distribution aux performances contrastées…
Les circuits de la distribution comme le on-line et les supermarchés (SM) affichent une croissance. Les enseignes à dominante marques propres (EDMP) et les circuits spécialisés marquent le pas en 2016.
Quant à eux, les investissements publicitaires et la promotion sur le Surgelé ont connu un ralentissement et le linéaire s’est rétrécie de-1,2%.

… Et des familles de produits évoluant différemment
Le marché des surgelés regroupe un large ensemble de familles (de l’apéritif au dessert) et les résultats affichés sont la aussi contrastés (évolution en volume vs 2015):
  • Les pizzas, produits à base de pomme de terre et repas rapides ont progressé de respectivement + 5% , + 1,5% et + 0,9%.
  • Les produits apéritifs ont connu une très forte progression (+7,6%)
  • Les produits à base de viande, volaille ou gibier ont connu un moindre succès en 2016 (- 3%).
  • Même phénomène de recul remarqué dans la catégorie des produits de la mer, avec un recul de -7,7%
Source: KantarWorldpanel

Les produits surgelés, des atouts forts 

Selon la dernière étude Kantar LinkQ 2014, les produits surgelés s’appuient sur des constantes reconnues par les consommateurs : des produits anti-gaspillages, des produits portionnables et adaptés aux besoins des consommateurs.
La surgélation est une technologie moderne mais ancestrale, naturelle, performante et sécurisante, que le grand public pourra (re)découvrir lors de l’exposition sur le Froid à la Cité des Sciences à partir de décembre 2017.

Quelles perspectives ?
Pour Luc Darbonne, nouveau Président des Entreprises des Glaces et Surgelés :
« Nous avons des enjeux à relever pour les années à venir. Pour éviter la stagnation, nous devons, avec nos clients, animer sans cesse le secteur, proposer des innovations et ne pas réduire le linéaire. Promouvoir, rénover l’image et la qualité de notre technologie nous permettra d’attirer les consommateurs et en particulier les ‘Millennials’. Ce chantier d’envergure doit être entrepris avec l’ensemble des parties prenantes pour préserver le marché des produits surgelés. »

 
Les Entreprises des Glaces et Surgelés - 44 rue d'Alésia - F-75682 PARIS cedex 14
Tél. : +33 (0)1 53 91 44 44
 - E-mail : contact-surgeles@adepale.org
© Les Entreprises des Glaces et Surgelés 2011/2012 - Tous droits réservés
Mentions légales - Création : Makoa

Powered by Makoa